09/06/2010

Page 9

périodes se sont produites à une époque beaucoup plus récente.

Les anales Irlandaises mais aussi les rapports du Byzantin césar de procopée nous permettent de savoir que d’importants changements climatiques ont eu lieu dans les années 530.

Les conséquences de cette période de froid y sont très largement décrites, récoltes désastreuses, famines, nombreux morts par le froid, soleil sans éclat signe de mauvaise augure.

Les carottages dans les glaces de l’époque permettent en partie de confirmer la chose, voire même de l’expliquer par la présence dans ces glaces de gisements de sulfate ayant pu être émise par l’éruption d’un volcan, l’émission d’un voile de poussière qui aurait voilé le soleil pendant quelques années.

L’analyse des troncs par les dendrochronologistes confirme une croissance anormale des chênes pendant cette période.

Voilà pour l’exemple d’un refroidissement de courte durée avec une cause passagère.

L’histoire et les paleoclimatologues nous apprennent que la modification climatique suivante à été un réchauffement qui s’est étendu de l’an 800 à l’an 1250.

Cette période à été appelée " l’optimum climatique médiéval " ou plus simplement le réchauffement de l’an mille.

Les Vikings auraient profité de cette période et des mers libres de glaces qu’elle engendrait pour coloniser le Groenland, l’extension de la culture de la vigne jusqu’au sud de la Grande Bretagne date aussi de cette époque de grandes chaleurs.

Ce réchauffement est aussi confirmé par les carottages de glace, mais un point important est à souligner, les sondages montrent une extension des zones de glace dans l’antarctique pendant cette période chaude. Il pourrait être déduit qu’une période chaude n’entraîne pas nécessairement un retrait des

09:00 Écrit par Sandy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2010

Page 8

avait plus connu depuis des années. Il n’était pas coutumier des excès.

Trois jours plus tard, Fred lui téléphonait. Étonné de ne pas avoir de nouvelles, il se demandait si Stéphane avait eu le temps de jeter un coup d’œil a son site Internet.

-Très occupé, pas eu le temps…je te promets que j’y jetterai un œil aujourd’hui, répondit Stéphane, plus pour se débarrasser de son interlocuteur qu’en pensant vraiment qu’il le ferait.

La page web de Fred était étonnamment sobre, peu d’images, beaucoup de graphiques, pas de compteur de visite.

Des centaines de pages de données étaient regroupées là, la plupart de ces données étaient connues de Stéphane, mais la manière dont ces données étaient agencées les rendaient effrayantes, des chiffres et des études qui n’avaient jamais été mises en parallèles mais qui se complétaient d’une manière surprenante. Stéphane commença à lire.

La plupart des gens connaissent l’existence des ères glaciaires, ils en ont entendu parler, à l’école ou lors de leurs lectures. Certains pourront même les citer et préciser que la dernière s’est étendue sur une période d’une centaine de milliers d’années et s’est terminée dix mille ans avant notre ère.

Il est pratique, et d’une certaine façon rassurant de reporter aussi loin les périodes de froid dans la chronologie de la planète.

Cependant, beaucoup ignorent ou préfèrent oublier que l’histoire, grâce aux document d’époque, mais aussi la science par l’analyse des troncs d’arbres ou les carottages de glace nous donne des indications qui permettent de prouver que des périodes de froid intense, perdurant pendant de longues

09:00 Écrit par Sandy dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/06/2010

Page 7

CHAPITRE II

 

LE DOSSIER CLIMATIQUE.

Lors de cette première rencontre, Stéphane avait accepté l’invitation que lui avait faite Fred, plus parce qu’il n’avait rien d’autre à faire et qu’il rencontrait peu de gens que parce qu’il était réellement intéressé, et ils étaient allés boire un verre dans un bistrot juste après la conférence.

Il faisait encore très chaud en cette fin d’après-midi et ils s’étaient installées en terrasse.

Il avait rapidement été fasciné par le personnage qu’il avait en face de lui, la manière un peu confuse qu’il avait d’exprimer ses convictions l’avait étonné, mais les explications, les informations et les faits précis exposés par Fred l’avaient convaincu que l’homme connaissait son dossier malgré son apparente jeunesse et son exubérance.

La soirée se prolongea fort tard, ils burent plus de bière qu’il n’était acceptable pour continuer à convaincre, mais ils n’avaient pas besoin de se convaincre.

Fred insista pour échanger leurs numéros de téléphone.

Stéphane rentra dans son petit appartement, se coucha tout habillé et se réveilla avec une gueule de bois comme il n’en

09:15 Écrit par Sandy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |